www.faune-savoie.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Bruant ortolan 18-19
       - 
Fauvette babillarde 18-19
       - 
Chevêche d'Athéna 11-19
       - 
Effraie des clochers 11-20
       - 
Grand-duc d'Europe 17-19
       - 
Milan royal 17-19
       - 
Pic mar 12-19
       - 
Vautour fauve 2019
       - 
Vautour moine 2019
       - 
Gypaète barbu 17-19
       - 
Rat des moissons 16-19
       - 
Castor d'Eurasie 16-19
       - 
Muscardin 11-18
       - 
Ecureuil roux 17-19
       - 
Aïolope émeraudine (A. t. thalassinus) 14-19
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
La faune de Savoie
 - 
Atlas
 - 
Biodiversité des communes de Savoie
 - 
Cartes de présence
Utilisation du site
 - 
Utilisation de Faune Savoie
 - 
Utilisation de l'application NaturaList
Suivis - Enquêtes
  OISEAUX : STOC - SHOC
    - 
STOC, SHOC présentation
    - 
Participer au STOC EPS
    - 
Participer au SHOC
    - 
Les carrés STOC - SHOC
 - 
OISEAUX : EPOC
 - 
ENQUÊTE MORTALITÉ
  RAPACES
     Gypaète
       - 
Le gypaète en Savoie et dans les Alpes
       - 
Détermination de l'âge des oiseaux
       - 
Gypaètes barbus marqués
     Vautours
       - 
Les vautours en Savoie
       - 
Vautours marqués
 - 
ABEILLES SAUVAGES
 - 
ARAIGNÉES
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 207
 
mercredi 18 septembre 2019
Cigales de Savoie...du nouveau !

Les cigales constituent une famille d’insectes longtemps délaissée par les naturalistes, bien qu’elles soient particulièrement présentes en Savoie. Certaines espèces comme la cigale grise (Cicada orni) et la cigale plébéienne (Lyristes plebejus) se font d’ailleurs remarquer de nos jours dans des localités où elles n’étaient pas connues par le passé. Récemment, la cigale quadrisignée (Tibicina quadrisignata) et la cigale argentée (Tettigettalna argentata) ont été repérées en moyenne Maurienne et constituent deux nouvelles espèces pour le département. Cette découverte illustre parfaitement le manque de prospections ciblées sur les cigales dans notre pays et augmente à huit le nombre de taxons que la Savoie compte désormais, soit près du tiers des taxons recensés en France métropolitaine.

posté par Jérémie Hahn
 
lundi 2 septembre 2019
Oiseaux
Bilan du comptage des vautours fauves du 17 août 2019

Document à télécharger :  ParlonsVautours09-2019-9083.pdf
posté par Lpo Savoie
 
lundi 29 juillet 2019
Comptage des Vautours fauves en Savoie

Une date à cocher pour ceux qui remplissent leur calendrier estival : nous avons besoin de vos yeux pour le comptage vautours fauves organisé chaque année à l'échelle des Alpes françaises.
Il aura lieu le samedi 17 août 2019.


Comme tous les ans, nous aimerions constituer des équipes d'ornithos qui pourraient être réparties ce soir-là sur les différents secteurs du département où les vautours auront été signalés pendant l'été. Le principe de ce comptage au dortoir nécessite d'avoir au préalable repéré des reposoirs où les vautours se regroupent pour la nuit, données qui évoluent encore chaque année !

 

Plusieurs façons donc de participer :

1°/ en surveillant les mouvements des vautours dans les secteurs où ils circulent régulièrement : d'où arrivent-ils en général le matin, quelle direction prennent-ils en se regroupant le soir ? ou en signalant des endroits où ils sont posés en groupe, régulièrement ou ponctuellement. Chacun peut saisir ses données sur le site dédié à cet effet (valable pour toutes les espèces d'ailleurs !):

2°/ en vous proposant, si vous êtes disponible ce 17 août en soirée (16h-20h), pour aller vous poster sur une zone qu'on peut vous indiquer, ou à l'endroit que vous souhaitez.


3°/ en signalant également toute observation de vautours la veille, le jour même ou le lendemain, notamment s'il y a un regroupement, curée...

Et pour les personnes qui souhaitent juste observer ou découvrir les vautours :
 un poste accueil - animation facilement accessible sera proposé au col de la Croix de Fer (St Sorlin d'Arves) dans l'après-midi du 17 août, pour tous ceux qui souhaitent observer, participer et/ou découvrir les grands rapaces à cette occasion (si les conditions météo le permettent, bien sûr).

Si donc vous êtes intéressés pour participer à cette opération, merci de nous faire signe avant la fin juillet si possible, en précisant si vous connaissez un site, votre équipement (jumelles, lunette), si vous avez déjà vu vautour fauve, moine...
D'avance merci de toutes les informations que vous pourrez apporter, qui nous permettront d'ajuster au mieux les postes de suivi. La présence estivale de cette espèce reste conflictuelle sur notre département, toutes ces données recueillies sont d'une grande importance pour alimenter le dossier vautours et la connaissance de sa dispersion à l'échelle des Alpes, ainsi que son installation estivale en Savoie.


Contact et inscriptions :

Bénédicte Chomel
mail : benchomel@laposte.net

posté par Lpo Savoie
 
mardi 2 juillet 2019
Oiseaux
Les déserts ornitho de savoisie

Suite à une première version il y a quelques temps déjà voici une version mise à jour de nos déserts ornitho des pays de savoie.

Qu’est-ce qu’un désert ornitho ?
C'est un désert d'ornithoLOGUE !
Un coin ou les oiseaux recherchent les ornithos et non l'inverse !
Plus sérieusement c’est une maille d’1km/1km dans laquelle il y a moins de 10 observations d’oiseaux nicheurs entre 2008 et 2018 dans notre base de données, autrement dit, franchement rien !

Pourquoi prospecter ces déserts ornitho ?
Pour améliorer les connaissances sur les espèces communes et tenter d’homogénéiser la pression d’observation.
Dans ces zones il est impossible de décrire un cortège réel des nicheurs, on ne peut décrire qu’un cortège potentiel basé sur l’altitude, la végétation ou les observations des mailles voisines.
De plus, en ciblant vos prospections sur ces secteurs trop peu visité c’est l’occasion de collecter des observations sur d’autres groupes taxonomiques, certainement encore moins bien connues ici que les oiseaux.

Comment y remédier ?
1 - télécharger le fichier suivant : Déserts ornitho 73-74

-        Ouverture sur Google Earth :
- installer Google Earth : https://www.google.fr/intl/fr_ALL/earth/versions/
- une fois le programme installer, double clic sur le fichier et ça s’ouvre !

-        Ouverture sur le Geoportail (suivre le tuto ci-dessous)
- https://www.geoportail.gouv.fr/actualites/import-donnees

2 - repérer une zone proche de chez soi, proche d’une route que l’on fait souvent, à proximité d’un coin ou l’on va souvent

2’ – encore mieux, s’organiser, seul ou en groupe, une journée spéciale pour se rendre sur une « zone riche en mailles vides »

3 – une fois sur place
- faire 2 à 5 points d’écoute, de 5 ou 10 minutes, par maille
- noter toutes les espèces vue et entendues
- privilégier la saisie par liste (ou formulaire)

Comment saisir ses obs’ ?
- tuto saisie par liste sur Faune-X
- tuto saisie par liste sur NaturaList

Pour exemple voici 2 zones tellement vides qu'en astrophysique on les appelerai des trous noirs !!!

Aucun risque pourtant, pour ce qu'on en sait les rares orntihos ayant fréquenté le secteur sont revenus vivants.