www.faune-savoie.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Bouscarle de Cetti 2017
       - 
Couleuvre d'Esculape 11-16
       - 
Castor d'Eurasie 17-18
       - 
Muscardin 11-16
       - 
Huppe fasciée 15-17
       - 
Moineau cisalpin 14-17
       - 
Grillon champêtre 14-16
       - 
Effraie des clochers 11-18
       - 
Chevêche d'Athéna 11-16
       - 
Grand-duc d'Europe 17-15
       - 
Pic mar 12-17
       - 
Alyte accoucheur 14-16
       - 
Salamandre tachetée 13-16
       - 
Rainette verte 14-16
       - 
Milan royal 2017
       - 
Alouette lulu 2017
       - 
Grillon des marais 14-17
       - 
Cisticole des joncs 14-18
       - 
Aïolope émeraudine (A. t. thalassinus) 14-18
       - 
Criquet de Barbarie 15-18
       - 
Coronelle lisse 15-17
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
La faune de Savoie
 - 
Atlas
 - 
Biodiversité des communes de Savoie
 - 
Cartes de présence
Utilisation du site
 - 
Guide d'utilisation
Suivis - Enquêtes
  STOC - SHOC
    - 
STOC, SHOC présentation
    - 
Participer au STOC EPS
    - 
Participer au SHOC
    - 
Les carrés STOC - SHOC
  Atlas des oiseaux de France métropolitaine
    - 
Les mailles de l'atlas
 - 
Suivi participatif des abeilles
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 130
 
vendredi 19 mai 2017
Mammifères
Appel à préciser les observations de bouquetins mâles en Chartreuse

Après une longue absence en Chartreuse, le retour du bouquetin des Alpes constitue une étape importante pour la biodiversité du massif. Depuis 2010, ce programme de réintroduction vise à rétablir une population pérenne. Trente animaux avaient été initialement relâchés.

Depuis, la population du bouquetin en Chartreuse a évolué, nous comptabilisons actuellement une cinquantaine d'individus. Pour mesurer l'évolution de la population, un des paramètres les plus faciles à suivre est la taille des groupes de mâles. Il est validé scientifiquement, qu'en phase de colonisation, la variation de la taille moyenne des groupes est corrélée avec celle de l’abondance relative d’une population de bouquetins.

Le Parc de Chartreuse (en charge du suivi des bouquetins du massif),ainsi que l' équipe Faune-Savoie recommandent de compter le plus précisément possible les groupes de bouquetins mâles que vous observez sur le massif de la Chartreuse.
 

Lors de la saisie de la donnée sur Faune-Savoie, il faut préciser dans "Nombre total d'individus" si le comptage du groupe est exact (en indiquant "Valeur exacte"), s'il s'agit d'une approximation ("Estimation") ou s'il s'agit d'un nombre minimal d'individus ("Minimum").

 

Pensez également à prendre des photos qui permettent de réaliser un minimum de veille sanitaire sur la population de bouquetin.

Bonnes observations en Chartreuse !

posté par Lpo Savoie
 
mardi 9 mai 2017
Soirée de restitution des prospection OBS 2016

Le mardi 06 juin 2017, l'Observatoire de la Biodiversité de Savoie organise une soirée publique de restitution des journées de prospection de l'an passé.

Le programme :

  • 18h30 : ballade naturaliste
  • 20h30 : conférence

Rendez-vous à la salle polyvalente de Verthemex.

posté par Lpo Savoie
 
vendredi 5 mai 2017
Prospections naturalistes sur Moûtiers

Le Conseil d'Architecture d'Urbanisme et d'Environnement et la LPO Savoie travaille actuellement sur un projet de trame verte et bleu urbaine et péri urbaine sur la commune de Moûtiers.

Pour compléter les enjeux naturalistes, nous vous lançons un appel, si vous en avez l'occasion, pour prospecter (oiseaux, reptiles, insectes...) sur les pelouses sèches à proximité des lotissements, le long de l'Isère et du Doron ou encore au coeur du centre ville (recensement nids d'hirondelles, martinets).

Penser à noter vos observations de façon précise. 

En vous remerciant pour votre participation.

L'équipe de la LPO Savoie.

posté par Lpo Savoie
 
jeudi 4 mai 2017
Orthoptères
Enquête grillon champêtre

Comme vous le savez peut être déjà, le portail faune-savoie a ouvert depuis quelques années les modules de saisie pour plusieurs groupes d'insectes. Il s'agit notamment des libellules (odonates), des papillons de jour (rhopalocères) et des criquets, sauterelles et autres grillons (regroupés sous les orthoptères).

Encore très peu de données sont renseignées pour ces trois groupes. Cela tient notamment du fait qu'il s'agit de groupes pas toujours faciles d'accès en termes de détermination et de recherche (capture souvent nécessaire pour la détermination, parfois complexe sur photos). Certaines espèces sont pourtant communes et faciles à identifier. Nous manquons cependant de connaissance et de recul sur leur statut en Savoie. C'est pour cette raison qu'en partenriat avec les associations régionales référentes de ces différents groupes (dont Miramella - http://miramella.free.fr/Accueil.php - pour les orthoptères), nous vous proposons régulièrement de nous aider à améliorer nos connaissances sur le département de la Savoie.

Pour commencer, nous vous proposons le grillon champêtre (Gryllus campestris) qui égaye nos prairies de ses stridulations entre mai et juillet. Vous connaissez sans doute son chant sans le savoir ! Dans le cas contraire, une rapide recherche sur le net vous permettra de vous remplir les oreilles afin de ne plus rater un seul grillon champêtre savoyard ! Deux autres espèces assez communes sont présentes : le grillon des bois (Nemobius sylvestris) et le grillon italien (Oecanthus pellucens). Le premier vit dans les boisements chauds et peut chanter toute l'année, le second est estival (fin juin à octobre) et son chant est proche du grillon champêtre... c'est donc le moment de noter tous les grillons champêtres entendus avant de risquer une confusion avec son cousin italien !

Une carte dynamique est actuellement disponible pour le grillon champêtre afin que tous puissent voir les "trous" à combler et la progression de la connaissance. Il reste encore beaucoup de secteurs inconnus pour abriter l'espèce qui pourtant communes, n'éhsitez pas à combler nos lacunes !

Merci d'avance pour votre participation.

L'équipe LPO Savoie et Miramella

posté par Jérémie Hahn
 
jeudi 20 avril 2017
Oiseaux
Enquête espèces communes

Voici maintenant plus d’un mois que l’enquête sur les espèces communes est lancée. Grâce au protocole EPOC, ce sont des milliers de données standardisées qui ont déjà été recueillies et qui vont permettre d'améliorer nos connaissances sur les tailles de population nationales des espèces communes.

De nombreux observateurs ont déjà adhéré au protocole EPOC et saisissent un grand nombre de leurs données sous forme de formulaire de 5 minutes. Cependant, cette démarche doit se poursuivre et s’intensifier auprès du réseau ornitho.

Nous vous invitons donc à appliquer le protocole EPOC lors de vos sorties naturalistes. Vous êtes partant ? Petit rappel du protocole :
•        Point d’écoute fixe de 5 minutes
•        Point d’écoute placé au gré de l’observateur
•        Comptage exhaustif de tous les individus de toutes les espèces détectées
•        Différenciation individu local/individu en transit

Un seul mot d’ordre : « où vous voulez et quand vous voulez ». Pas besoin de planifier vos EPOC. Vous pouvez en réaliser le nombre que vous souhaitez, qu’importe le lieu ou la date. Il est tout de même conseillé, avec l’augmentation des températures, de privilégier les heures matinales pour profiter du pic d’activité des oiseaux chanteurs.

Pour saisir vos EPOC ? Deux possibilités : avec l’application NaturaList en direct sur le terrain et le pointage précis des individus observés. Ou bien depuis l'ordinateur, à partir des notes prises sur le terrain.

Nous rappelons que malgré leur ressemblance, le protocole EPOC ne vise en aucun cas le remplacement du STOC EPS. Les deux dispositifs sont complémentaires et permettront une couverture renforcée du territoire.

Dès cette année, nous espérons une couverture maximale du territoire français avec plusieurs EPOC dans chaque département. Pour atteindre cet objectif, nous comptons sur vous.

Pour plus de détail, vous pouvez télécharger le guide relatif à cette enquête qui apporte des précisions et des recommandations sur l'application du protocole EPOC.

Merci pour votre participation.
 

posté par Lpo Savoie
 
jeudi 9 mars 2017
Appel au soutien et actualité au col de l'Escrinet

Le suivi de  la migration au col de l'Escrinet a démarré le 20 février et va se poursuivre jusqu'au 18 avril.
Deux salariés sont présents et ont pour mission à la fois de faire les comptages et d'assurer l'accueil du public.
Cette année une équipe de bénévoles s 'est constituée à la LPO Ardèche pour prêter main forte aux ornithologues.

Vous aussi vous pouvez soutenir cette action en envoyant des dons, toujours des besoins pour boucler,  deux modalités :
- prélèvement bancaire : https://www.helloasso.com/associations/lpo-coordination-rhone-alpes/collectes/suivi-de-la-migration-au-col-de-l-escrinet
- par chèque : bulletin de dons sur : https://auvergne-rhone-alpes.lpo.fr/agir-avec-nous/faire-un-don/article/appel-a-dons-urgent-pour-l-escrinet

Vous pouvez venir les vendredi-samedi-dimanche pour relayer les salariés :

https://framadate.org/xgSD1GmyMjqkpsFT
 
Un concours photo a été lancé samedi 4 mars remise des prix le 15 mars voir tous les détails pour participer :https://auvergne-rhone-alpes.lpo.fr/actualites-112/article/la-migration-au-col-de-l-escrinet-postez-vos-plus-belles-photos-du-mars-au-8
Merci aux photographes de la LPO Isère de relayer ce concours et surtout de venir et concourir

Les journées Tête en L'Air sont programmées les 18 mars et 19 mars : venez nombreux ce WE pour observer la bal des oiseaux migrateurs

 

En vous remerciant pour votre implication,

Dominique Secondi,
Président de la LPO Savoie

posté par Lpo Savoie
 
mercredi 8 mars 2017
Oiseaux
Du bon usage des codes atlas en février/mars !

Les données munies d’un code atlas sont très importantes pour l'élaboration des cartes de répartition des oiseaux nicheurs. En effet, ces codes donnent des informations précises sur le statut nicheur d’une espèce en un lieu, ce qui permet notamment de déterminer si la nidification est possible, probable ou certaine.

Certains oiseaux chantent ou même paradent déjà en plein hiver (p. ex. les canards, grives, mésanges...). De tels comportements à cette saison ne sont cependant pas des indices de nidification très fiables car ils peuvent très bien se manifester en dehors des sites de reproduction. C’est pourquoi nous vous demandons de faire preuve de retenue avec les "petits" codes atlas au tout début de la saison de reproduction. La définition de certains de ces codes mentionne d’ailleurs explicitement qu’ils s’appliquent uniquement pendant la saison de reproduction (p. ex. code atlas 3 « mâle chanteur présent en période de nidification, … »). Pour chaque espèce potentiellement nicheuse, faune-savoie vous demande automatiquement un code atlas pendant la période de reproduction définie pour l’espèce (mais cela reste approximatif !). Il n’est donc pas nécessaire de garder en mémoire la période de nidification de chaque espèce. Les codes atlas qui signalent un sérieux soupçon de reproduction voire une preuve de nidification (c’est-à-dire à partir de 7) peuvent être notés à n’importe quel moment de l’année. Les oiseaux qui chantent actuellement peuvent être simplement saisis avec la mention « chanteur » dans les remarques.

Merci d'avance pour votre vigilance.

(article inspiré de faune-paca)
posté par Jérémie Hahn
 
mercredi 22 février 2017
Petites chouettes de montagne 2017

 

Le printemps s'annonce avec un peu d'avance ! La neige commence déjà à fondre en altitude...la reprise du chant se généralise malgré la présence de nombreux migrateurs et hivernants... Nos deux espèces de chouettes de montagne (chevêchette et Tengmalm) que nous essayons de mieux connaitre en Savoie depuis maintenant plus de 10 ans sortent de leur trêve hivernale. Il est temps de recommencer à les chercher ! En effet, l'enquête nationale petites chouettes de montagne (LPO-ONF) est toujours d'actualité et le travail reste considérable pour notre département. 

C’est le bon moment pour aller vérifier des secteurs connus ou rechercher de nouveaux territoires occupés. La dynamique positive basée sur l'échange avec le parc national de la Vanoise et l'ONF est plus que jamais d'actualité et nous échangeons régulièrement sur les secteurs à prospecter. Un nouveau protocole de suivi à long terme vient d'être lancé par le groupe de travail national LPO-ONF. Si cela vous intéresse, n'hésitez pas à vous manifester ! 

La LPO Savoie vous invite et vous encourage à être plus particulièrement attentifs à ces deux espèces lors de vos sorties printanières. Les plus courageux pourront même prévoir des sorties spécifiques en début de soirée (ou tôt le matin pour la chevêchette) !

Pour toute questions sur le sujet, nous vous invitons à contacter directement Jérémie HAHN (validateur "oiseaux").

Important : en cas de sortie infructueuse, n'oubliez pas d'enregistrer vos observations négatives (effectif = à 0 + code atlas 99) afin de mettre en évidence les secteurs parcourus et la pression d'observation. Cela facilite le travail du coordinateur pour l'organisation des prospections et la synthèse des données ! 

Merci d'avance pour vos contributions et bon début de printemps à tous.

Jérémie HAHN pour la LPO Savoie, coordinateur départemental de l'enquête "petites chouettes"

posté par Jérémie Hahn
 
lundi 20 février 2017
Oiseaux
Bilan de la sortie pèlerin en Bauges 19/02

La journée de suivi du faucon pélerin en Combe de Savoie organisée par le PNRB a été un succès, une superbe météo et des oiseaux présents sur les quatre sites prospectés : trois couples et un oiseau vu seul.
Un accouplement a été observé. D'autres rapaces, buses variables, épervier d'Europe (mâle en parade), aigles royaux (un couple évinçant un immature) ont agrémenté cette journée d'observation.
Je tiens à remercier les participants qui ont tous fait preuve d'un grand intérêt lors de cette recherche.

Blanchin Hervé

posté par Lpo Savoie
 
vendredi 17 février 2017
Oiseaux
Participez à l'inventaire de l'alouette lulu dans l'avant-Pays Savoyard

Bonjour,

Le Syndicat Mixte de l‘Avant-Pays Savoyard (SMAPS) nous a confié la mise à jour du statut de l’alouette lulu sur son territoire. L’avant pays reste en effet un des derniers bastions de cette espèce rare et menacée dans notre département, en régression sensible en Europe sauf dans le bassin méditerranéen.

Pour atteindre cet objectif ambitieux à réaliser sur la seule saison 2017, nous faisons donc appel au réseau d’observateurs de « Faune Savoie ».

Pour orienter vos prospections, vous trouverez (cf. liens ci-dessous) :

1- un état de nos connaissances avec une cartographie présentant un bilan des territoires occupés par l’espèce jusqu’en 2014 (cumul de plusieurs années) et les observations ponctuelles réalisées depuis lors ; il comprend :

- une cartographie générale sur le territoire du SMAPS ;

- des zooms sur les principaux secteurs de présence avérée (du nord au sud) :

Lucey ;

Jongieux, Billième, Saint Jean de Chevelu ;

Saint Paul, Meyrieu-Trouet ;

Saint Maurice de Rotherens, Champagneux,  ;

Ayn

Attignat-Oncin

Ces cartes visent à orienter vos prospections à la fois vers les zones de présence connues pour confirmation lors de cette année d’enquête mais également vers les secteurs favorables où l’espèce n’a pas encore été répertoriée (prairies et landes sèches, vignobles, digues du Rhône …).

2- le cahier d’habitat natura 2000consacré à l’alouette lulu qui résume les principales caractéristiques de l’espèce (description, répartition, biologie, habitat, statut démographique …).

3- un lien vers le site de l’atlas des oiseaux nicheurs de Suisse qui précise lesmodalités de prospectionde l’espèce ; attention, la période de prospection la plus favorable est courte : de début mars au 20 avril.

Lors du recueil de données et de la saisie sur « Faune Savoie » privilégiez la localisation précise qui permettra de valoriser au mieux vos observations ; n’oubliez pas de préciser les codes atlas et noter toutes les remarques que vous jugerez utiles (chanteurs simultanés pouvant délimiter des territoires proches / nature, évolution, gestion et éventuelles dégradations des milieux fréquentés …).

Pour coordonner et optimiser les prospections entre les différents intervenants, il serait souhaitable que :

-les observateurs qui choisissent un secteur de prospection puissent nous le faire savoir (en faisant référence par exemple aux carrés atlas qui figurent sur la carte générale) ; un état des lieux du partage du territoire entre les différents observateurs pourra être publié cet article ;

-les données soient rapidement saisies sur faune Savoie afin que nous puissions établir un bilan intermédiaire permettant si nécessaire de réorienter les prospections.

 

Nous restons à votre disposition pour toute précision et vous remercions d’avance pour votre indispensable collaboration.

 

L’équipe de la LPO Savoie

posté par Lpo Savoie
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 130

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Savoie
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017